Introduction

O’Neill, l’authentique marque californienne de surf, snow et lifestyle a été fondée en 1952 lorsqu’un jeune homme du nom de Jack O’Neill se servit de son insatiable passion pour le surf et l’utilisa pour battre Mère Nature à son propre jeu. Inventeur de la toute première combinaison de surf néoprène, Jack a finalement trouvé un moyen d’allonger ses sessions surfs dans les eaux froides de la Californie du Nord. Peu de temps après, il ouvrit les portes de son premier surf shop. Egalement premier de l’histoire. Bien que beaucoup de choses aient changé depuis ces humbles débuts, la vision originelle de Jack de produire des équipements innovants et fonctionnels pour les sports de glisses continue d’inspirer les gens et de leur permettre de faire ce qu’ils aiment le plus.

Les océans et montagnes ont toujours apporter aux rideurs une champ presque infini de possibilités pour progresser et poursuivre leurs passions. Ceux qui vivent d’après ce style de vie sont récompensés grâce au relâchement de leur pression quotidienne. Développer des moyens de productions durables est notre façon de protéger l’environnement, les sports et les gens que nous aimons tant.

Chez O’Neill, nous luttons continuellement pour réduire notre impact sur l’environnement grâce à une production durable et le respect de la culture, communauté et nature que nous partageons. Nous proposons également à nos employés un environnement de travail sain, sécurisé et inspirant en nous investissant dans le développement de leurs carrières.

Tandis qu’aucune autre marque qu’O’Neill ne puisse clamer avoir d’aussi parfaites pratiques en termes de respect de l’environnement, nous garantissons des critères et régulations strictes, nous assurant une direction de plus en plus durable. Nous cherchons continuellement à améliorer nos efforts pour chaque aspect de notre Responsabilité d’Entreprise : sociale, environnementale et économique.

 

Conditions de Travail

 

FOURNISSEURS ET LIGNE DE CONDUITE : BSCI

En Août 2009, O’Neill Europe B.V. est devenu membre du Business Social Compliance Initiative (BSCI). Le BSCI est une initiative Européenne de marques et commerçants dont l’objectif est d’améliorer les normes sociales au sein de la chaine mondiale de distribution (www.bsci-intl.org). La ligne de conduite du BSCI est basée sur les standards internationaux de protection des droits des travailleurs comme l’Organisation Internationale du Travail, Conventions et autre Déclarations importantes des Nations Unis, les directives de l’OCDE pour les multinationales et le Global Impact des Nations Unis. Depuis 2009, O’Neill Europe B.V. a incité ses fournisseurs à rejoindre la ligne de conduite du BSCI. Le but étant d’améliorer les conditions de travail de chaque personne travaillant sur nos produits.

Nous demandons à tous nos fournisseurs de soumettre leurs usines aux processus de vérifications nécessaires. Cela va au-delà des demandes du BSCI, qui ne touchent que nos fournisseurs directs. Nous demandons à chacun de nos fournisseurs de remplir une liste de leurs usines, incluant leurs agents et importateurs. Les commandes ne peuvent arriver dans les usines de production uniquement approuvées par O’Neill Europe B.V. Nous continuerons de nous battre pour améliorer nos conditions relatives à nos fournisseurs.

 

RESULTATS 2013

Les pays dans lesquels O’Neill Europe B.V. produit ses vêtements sont : le Bangladesh, le Cambodge, la Chine, l’Inde, le Laos, la Birmanie, la Thaïlande, la Turquie et le Vietnam. Nous sommes en relations avec 36 fournisseurs possédant 50 usines au total.

71% de notre production était conforme (53% en 2012)
15% en cours (23% en 2012)
14% pas encore pris en compte (24% en 2012)

En réduisant le nombre de fournisseurs, nous devenons un meilleur et plus important partenaire pour ces fournisseurs qui comprennent notre travail durable et désirent contribuer à nos buts galement durables. Nous avons commencé en 2012 avec 68 usines et les avons réduits à 50 fin 2013. Une réduction de 36%.

 

ACCORD SUR LA SECURITE DES INFRATRUCTURES AU BENGLADESH

En avril 2013, une usine s’est effondrée au Bengladesh tuant plus de 1 100 employés et en blessant beaucoup d’autres. Bien qu’O’Neill Europe B.V. ne fabriquait aucun de ses produits dans cette usine, cet évènement a cependant rappelé que nos efforts pour des conditions de travail sûres et respectueuses peuvent toujours être améliorés.

Après cet accident, O’Neill Europe B.V. a signé l’Accord on Fire & Building Safety, un accord entre unions de plus de 150 marques internationales et nationales pour améliorer le sécurité des infrastructures d’usine au Bengladesh. Le but étant d’améliorer les conditions de travail durables des employés dans les usines du pays. Nous vous invitons à lire le contenu et le progrès de cet accord ici!

 

PRATIQUES BANNIES


O’Neill Europe B.V. a conscience des rapports au sujet du travail forcé des enfants dans les productions de coton en Ouzbékistan. Bien que le gouvernement Ouzbek ait puni en 2008 les entreprises auteurs de ces délits, d’autre preuves de travail forcé d’enfants ont été découvertes en 2012, toujours dans les entreprises de production de coton Ouzbek. De ce fait, nos fournisseurs ont accepté de ne plus utiliser de coton provenant d’Ouzbékistan.

Aucun coton issu d’une production dite de ’Sumangali’ n’est utilisé par les fournisseurs d’O’Neill. Sumangali est une forme de travail forcé d’enfants qui, bien qu’interdite, est toujours utilisé dans certains pays comme l’Inde. Dans la pratique, un enfant est engagé contractuellement pour une période de trois à cinq ans durant laquelle il touche un salaire et à l’issu de laquelle il est rémunéré avec un forfait lui permettant de payer sa dote.

Les fournisseurs de O’Neill Europe B.V. ont également accepté de ne plus utiliser la technique de sablage. Technique utilisé pour donner aux jeans un aspect usé mais causant d’importants problèmes aux poumons des travailleurs.

 

PROSPERITE ANIMALE


Nous n’acceptons, sous aucune condition, que des animaux soient blessés lors de la confection de nos produits. Pour cette raison, nous n’utilisons pas de :

- Vraie fourrure

- Cuir non issu d’animaux élevés pour l’industrie alimentaire

- Cuir issu du dépeçage ou ébullition d’animaux vivants

- Plume non issus d’oiseaux élevés pour l’industrie alimentaire

- Plume d’oie issue de la production de foie gras

- Plume d’oiseaux plumés vivants. Nos fournisseurs doivent justifier la provenance de leurs plumes

- Fourrure de lapins dépecés vivants

- Matériaux qui ne sont ni sur la list CITES (the Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora) ou la liste IUCN (International Union for Conservation of Nature) d’animaux en danger.

En plus de cela, nous exigeons que tous les matériaux d’origine animal utilisés soient issus d’animaux traité conformément aux lois et recommandations en faveur du respect de la prospérité animale.

 

COMMUNAUTE


Jack O’Neill est à l’origine de la Sea Odyssey , organisation à but non lucratif basée à Santa Cruz en Californie. Elle fournit au étudiants, issus de milieux défavorises, des leçons de pratique et d’information sur l’environnement marin et les relations entre les océans et l’environnement. Le programme est proposé gratuitement aux enfants de 8 à 12 ans.

Le team rider est représentant emblématique d’O’Neill, Jeremy Jones, est le fondateur de l’organisation Protect Our Winters. La mission de POW est de « sensibiliser et unir la communauté mondiale des sports d’hiver autour du combat contre le réchauffement climatique. » O’Neill verse à POW 5% des ventes des produits de la gamme Jeremy Jones.

O’Neill soutient son team rider Jordy Smith en tant qu’ambassadeur de l’association Umthombo Street Children de Durban en Afrique du Sud.

O’Neill organise chaque année l’évènement ‘Out of Bounds’ pour apprendre le surf aux enfants aveugles et leur offrir une expérience inoubliable.

O’Neill travaille actuellement sur l’extension de son équipe chargée de projet de responsabilité sociale afin de collaborer avec des organisations susceptibles d’améliorer nos méthodes de travail durable et notre empreinte écologique. O’Neill va travailler pour améliorer sa durabilité, sa qualité de chaine logistique de production et ses objectifs. Nous avons conscience du long chemin qu’il reste à parcourir et nous engageons à améliorer nos activités liées à notre responsabilité sociale dans les années à venir. Transparence et intégration sont les clés pour l’avenir.

Pour plus de renseignements à ce sujet, veuillez contacter CSR@oneill.com.